Mot du directeur de l'IPAG

NOTRE VOCATION EST CLAIRE :

Depuis plusieurs décennies, l’IPAG remplit sa mission de préparation des étudiants aux concours de catégorie A des trois fonctions publiques nationales (Etat, territoriale et hospitalière).

L’Institut s’y emploie par le canal de ses formations diplômantes (Licence 3 d’administration publique, Master 1 d’administration publique, Master 2 Management des organismes sociaux et Master 2 Management de la performance publique – lequel est réservé à la formation continue –) et non diplômantes (Prépa générale, Prépa concours sociaux, Prépa à temps réduit – laquelle est réservée aux agents publics –). Afin de procurer davantage de chances à des étudiants méritants aux revenus insuffisants, d’une part, ont été développées des Classes préparatoires intégrées en partenariat avec deux Ecoles de service public, l’IRA de Metz et l’EN3S, qui leur apportent, en plus de leur scolarité normale, un soutien matériel et pédagogique appréciable, et, d’autre part, outre la faculté d’obtenir des bourses sur critères sociaux, nos étudiants sont éligibles à l’allocation pour la diversité dans la fonction publique. Cet ensemble de formations, auxquelles il faut adjoindre le cycle de formation des élus en partenariat avec l’Association des maires du Bas-Rhin, et d’aides spécifiques contribue au succès de nos étudiants aux examens et à la réussite de ceux qui s’en donnent la peine aux concours administratifs. Les statistiques communiquées sur ce site en attestent aisément.

A y regarder de plus près, plusieurs facteurs expliquent la qualité de nos formations : des effectifs à taille humaine qui facilitent l’émulation réciproque et le travail en commun ; des enseignants impliqués, dont la grande majorité, agents publics de leur état, ont une expérience des concours et un enthousiasme intact ; le développement de partenariats, comme déjà indiqué, auxquels on doit ajouter celui avec l’Institut de formation des cadres de santé des HUS de Strasbourg ; la professionnalisation de nos formations, qui sont caractérisées par un enseignement moins « universitaire » et davantage fondé sur l'esprit du concours et que nos liens privilégiés avec nombre de services publics (préfecture, services déconcentrés, tribunaux, organismes de sécurité sociale, conseils départementaux…) permettent d’entretenir et de rester attentif aux évolutions qui se dessinent, notamment en matière de programmes et d’épreuves requis pour les concours. Mérite enfin d’être signalé le triple investissement que constituent l’équipe pédagogique, constituée des enseignants permanents, qui ne ménage pas sa peine pour assurer le développement harmonieux de l’institution et être à l’écoute des étudiants, l’équipe administrative, compétente et dévouée, qui assure de manière exemplaire sa fonction d’assistance aux étudiants, en particulier en termes de réactivité dans le domaine de l’organisation d’oraux sur mesure à nos étudiants admissibles, ainsi que les étudiants eux-mêmes, représentés au Conseils d’administration et de Perfectionnement, qui sont amenés à participer en tant que tuteur volontaire au programme égalité des chances intitulé « Les cordées de la réussite » et tourné vers les lycées et collèges.

On s’en est aperçu. Celles et ceux qui s’engagent dans notre Institut ne devraient pas avoir à le regretter. Bien qu’issus de filières différentes et variées à leur entrée, les étudiants y acquièrent très vite les techniques, les modes de raisonnement, voire les codes utilisés par les services. Au bout du chemin, la consécration est à la portée de celles et ceux qui s’en donnent les moyens en adoptant un comportement de futur professionnel de la fonction publique.

A toutes et à tous, je souhaite bon vent à l’IPAG de Strasbourg.

Jean-Materne Staub

Tous les directeurs de l'IPAG réunis le temps d'une photographie !

De gauche à droite : Guy SIAT - Jacques GROSCLAUDE - Jean-Materne STAUB - Francesco DE PALMA